Projet La Défense, France

Tour DEXIA

La force d’un constructeur au service de l’élégance d’une tour

Activité: Bâtiments
Partager:  

Malgré les conditions de réalisation difficiles, le pari a été remporté haut la main, et les délais respectés. Gros plan sur un projet ambitieux qui a tenu toutes ses promesses…

Un tracé élégant

Une des caractéristiques de la Tour DEXIA réside dans son tracé pur et discret, sa forme élégante et sa façade extravagante. Le bâtiment compte trente-trois étages en superstructure et quatre niveaux en sous-sols. Mais quels sont donc ses traits dominants ? Sur les cinq premiers étages, on trouve le hall d’entrée, le restaurant, une cafétéria, la cuisine, et les services communs. Ensuite, au-dessus du cinquième étage, à vingt-six mètres du sol, nous trouvons une grande dalle de transfert de 2,20 mètres d’épaisseur. Cette dalle s’appuie sur dix-huit poteaux de 1,20 à 1,80 mètre de diamètre, une pile de béton triangulaire et le noyau du bâtiment ce qui permet répartir le poids de la construction. Enfin, les vingt-sept étages suivants accueillent 40.000 m² de bureaux. Trois niveaux de sous-sols abritent les équipements techniques et le dernier est occupé par un parking. Alors que dans les cinq premiers étages le marbre et le granit dominent, c’est une façade en verre de couleur verte qui pare les étages supérieurs. Des choix architecturaux qui imposent sans aucun doute la Tour DEXIA comme un des bâtiments les plus élégants du paysage de La Défense.

Des difficultés ?

Dès le départ, les principaux défis de ce projet sont apparus très clairement. D'abord, l’exiguïté du site, engoncé entre les nombreuses tours de La Défense et le boulevard circulaire. Le bâtiment possède une empreinte de 1.700 m², et l’équipe n’avait que 2.500 m² pour travailler. Pour pallier à ce manque de place, un terrain en dehors de la zone a été loué : d’anciens dépôts de la SNCF, situés à Nanterre, à trois kilomètres du chantier. L’équipe a travaillé au rythme d’un étage par semaine, soit vingt-sept semaines pour le reste de la construction. Enfin, avant de commencer le chantier, une passerelle reliait deux zones de La Défense. Pour des raisons de sécurité, celle-ci a été démontée pendant la période de construction et remise en place par la suite.

Priorité à la sécurité

Le trafic routier du  boulevard circulaire de La Défense est comparable à celui d'une autoroute. Or, la sécurité étant un des points prioritaires, il convenait de prendre toutes les précautions. “Lorsque nous avons entamé les niveaux supérieurs, nous avons imaginé une protection lourde de quatre mètres de hauteur, autour du bâtiment. Celle-ci montait avec la construction. Les cent-cinquante ouvriers se sont donc sentis dans un environnement protégé, à l’abri du vent, sans aucune vision de ce qui se passait en bas” explique Carlo Schreurs, Area Manager et Project Manager de la tour DEXIA à l'époque.

Conclusion

Ce projet représente une référence pour BESIX. En effet, réaliser un édifice d’une telle élégance architecturale dans des conditions particulièrement difficiles, a demandé à l’équipe du chantier une organisation très stricte dans ses activités journalières.
Le succès de ce projet incarne non seulement la qualité du travail et le professionnalisme de l’équipe, mais symbolise aussi le fruit d’une collaboration efficace entre tous les acteurs qui ont participé activement à la construction de la Tour : les architectes, les ingénieurs, le client et l’équipe de chantier.

Détails du projet

Nom du projet

Tour DEXIA

Catégorie

Bureaux, Gratte-ciels

Type de contrat

Build

Localisation

La Défense, France

Parties prenantes

BESIX France

Client

TST-CBX

Période de construction

2002 - 2005

Architecte

Kohn Pedersen Fox & Associates, USA and SRA Architects

Valeur totale

€ 105 million(s)

Hauteur

142m

Projets similaires

Partager:  
Member of logo